L’argot des tranchées

Quelques termes d’argot issus du « Pote » de Germain Rallon (édité en 1938) :

Bouiboui (café mal fâmé), « Le patron du bouiboui … est admirablement secondé par une fille dangereuse, une petite boulotte châtain, au teint frippé, à bouche tordue par une gueule de bois passée depuis de longs mois à l’état chronique »

Watou

Azor (sac), « Rallie suit la colonne ; Azor lui pose, sur l’épaule, sa lourde patte devenue légère, click here presque douce, par l’habitude »

liste paquetage 1

Saucisse (ballon captif), « Ils ne peuvent être repérés ici par les saucisses ennemies »

 

Ballon captif 1915

Frigolins (Allemands), « Ils sont polis, les Frigolins ; quand on les interroge, ils répondent avec une ponctualité courtoise »

Cabot (caporal) et juteux (adjudant): « C’est égal, Bouboule, le juteux aura son galon d’or et le cabot sa deuxième palme, dit Rallie »