BLAIS Georges

Georges BLAIS, né le 23-04-1872 au Peu d’Allonne, était le troisième enfant de François BLAIS. Il fit ses études à l’école d’Allonne puis au collège Saint-Joseph de Niort (chez les Frères des Ecoles Chrétiennes). Après quelques temps comme cultivateur, il devance l’appel et fait son service de trois ans au 137e RI de Fontenay-le-Comte dont il sort sergent de réserve. Agriculteur au Peu d’Allonne, il se marie à Marie VIGNAULT, de Pamplie, dont il a deux filles : Marie-Thérèse, née en 1901, et Marguerite, née en 1904. Appelé au 67e Territorial, il est d’abord renvoyé dans ses foyers, puis rappelé en décembre 1914. Il sert dans divers régiments territoriaux (72e, 276e, 27e, 35e, 106e), et est promu sergent-major, avant de revenir à Allonne comme « détaché agricole ».

BLAIS


Il revient au pays le de la Fête du Sacré-Cœur (le 16 juin ) et cette date eut toujours une grande importance pour lui.

« Bonne Fête un Souvenir de la Champagne 1914 – 1915 »

Georges BLAIS devient click here maire d’Allonne de 1919 à sa mort en 1939, et réalisa alors de nombreux travaux :

Il fit réparer les Écoles qui menaçaient de ruines.
Il fit réparer le presbytère qui était en mauvais état.
Il fit installer la pompe communale dans le mur du presbytère.
Il fit couvrir le lavoir communal.
Il fit construire la bascule communale.
Il fonda la Société des pompiers
Il fit refaire l’entrée du cimetière et commencer son nettoyage et ordonnancement.
Il fit refaire la porte de l’église
Il fit nettoyer la Place et poser des trottoirs.
Il commença les démarches pour les subventions destinées à la réfection du chemin de la Trébonnière d’Allonne qui était devenu impraticable. Ces subventions arrivèrent quelques jours avant sa mort.
Il fit réparer le lavoir de l’Ardésière ( la Redaisière ).
Il fit empierrer la route de la Fonroux ( allant à Pamplie via le Chêne Casse Tête ).

Jumelles ayant appartenu à Georges BLAIS